Confluence

Forum de RP français dans un univers fantaisie permissif et élaboré.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre III : Des Hobbits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lui-Dont-Le-Nom-Est-Néant
Admin
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Chapitre III : Des Hobbits   Mar 20 Déc - 14:29

III/Les Hobbits


Les Hobbits sont la plus petite race observée et même la plus courte des courtes races. Les Hobbits moyens ne dépassent jamais les quatre-vingt cinq centimètres, et encore est-ce là chez eux une taille exceptionnelle. Ils pèsent en général quinze à vingt-cinq kilogrammes, mais peuvent monter à quarante kilos pour les plus corpulents, car ils ne sont pas étrangers au péché de gourmandise. Ils ont les mêmes sens aiguisés que toutes les autres courtes races, mais le goût est particulièrement développé chez eux : en conséquence, ils passent une bonne partie de leur existence à faire bombance et à faire partager le plaisir des bonnes tables. Les plus grands cordons bleus sont souvent des Hobbits et cette race est aussi très connu pour produire de remarquables alcools en tout genres.

Grossièrement, les Hobbits se distinguent des races proches par plusieurs traits. Ils sont plus petits que les Nains et ne portent pas de barbes épaisses (ils préfèrent souvent des tresses ou des nattes éparses et plus aériennes que celle de leurs cousins), bien qu'ils aient une sorte de duvet animal soyeux sur d'autres parties du corps, notamment les jambes et les pieds. Ils n'ont pas un nez large et charnu, comme les Gnomes, et sont généralement plus enrobés. Les Hobbits se remarquent surtout par l'originalité de leurs pieds, démesurément larges et poilus. La plante des pieds, chez les Hobbits, est à la fois dure et flexible, ce qui leur confère généralement une démarche souple et silencieuse. Ils négligent généralement les chaussures, qu'ils trouvent étranges, inconfortables et bruyantes.

Mais il existe aussi des différences plus profondes, plus métaphysiques entre les Hobbits et leurs cousins des courtes races. Au contraire des Nains et des Gnomes, qui sont des produits de la sélection naturelle, les Hobbits ont été transformés par la magie. On peut le prouver en soumettant des échantillons de tissus des Hobbits contemporains à certains tests alchimiques. Une fois les autres vibrations éliminées par distillation, les os et l'épiderme des Hobbits semblent résonner selon une certaine fréquence mystique. Cette fréquence est propre à leur race et ne se rencontrent chez aucun autre être vivant, quel que soit le nombre de fois que l'on pratique le test. Tous les Hobbits résonnent selon cette fréquence et ce longtemps après leur mort : nous avons des restes bien conservés de Hobbits âgés de plus de 50 000 ans qui continuent d'émettre cette résonance particulière.

Les premiers Hobbits sont apparus il y a deux cent mille ans, leurs ancêtres étaient probablement des Gnomes, mais nous ne pouvons être sûrs de rien, comme toujours dans le cas d'une sélection surnaturelle. On ne peut dire quel facteur magique a décidé de les séparer de la race gnome ni pour quelle raison. Il en a résulté en tout état de cause une réduction de la longévité des Hobbits à 400 ans, là où les Nains ou les Gnomes peuvent vivre 500 ou 600 ans. C'est cela qui explique également les différences physiques et les spécificités de caractère des Hobbits.

Bien qu'ils possèdent une résonance magique innée, les Hobbits ne sont guère enclins à devenir Manipulateurs du Flux. Leur nature magique se révèle de façon plus subtile, dans la connivence que leur race entretient avec la nature, notamment les plantes et les animaux domestiques. La majeure partie des Hobbits vit dans les zones rurales et n'attend de la vie que tranquillité et simplicité. Ils se distinguent comme fermiers et comme producteurs de vins. Les Hobbits sont beaucoup plus gentils, patients et calmes que les Gnomes ou les Nains, ils aiment le confort et la paix et ne prennent aucun plaisir à s'immiscer dans les problèmes des autres races. Quelle que soit la profession d'un Hobbit, il est toujours attiré par les endroits verdoyants et paisibles. Même les Hobbits citadins cherchent à cultiver un jardin lorsqu'ils le peuvent et leurs plate-bandes sont toujours remarquablement fournies en fleurs et en légumes de toutes sortes.

Les Hobbits vivent de préférence en petites communautés resserrées. Les Hobbits des champs forment des villages et construisent leur maison sous des monticules de terre couverts de mousse et de fleurs. L'isolation ainsi obtenue rend leur maison très agréable, chaude en hiver et fraîche en été. Les Hobbits des villes constituent parfois plusieurs petites communautés dans une agglomération de bonne taille, mais bien que ces communautés entretiennent des liens amicaux, chacune cultive ses propres traditions et ses propres mœurs.

Au contraire des femmes naines ou gnomes, les femmes Hobbits sont libres de leurs mouvements et de leurs actions. Aucun Hobbit marié n'aurait l'idée saugrenue de confiner sa femme chez lui. Elle ne le tolérerait d'ailleurs pas : bien que menues, les femmes Hobbits sont énergiques et extraverties. On les voit souvent travailler dans les champs avec leurs maris, ou les accompagner dans toutes leurs activités quelles qu'elles soient.

Bonus Raciaux :

Un (1) point en Vision, en Odorat et en Ouïe
Deux (2) points en Goût
Marche naturellement silencieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confluence.forumactif.com
 
Chapitre III : Des Hobbits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» A propos des Hobbits
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confluence  :: Le contexte et les règles :: La Bibliothèque Arcane :: Des races et de leurs spécificités-
Sauter vers: